Real Lies - Oh Me, Oh My (Nicotine Patch)

Deux gars de London lâchent un morceau entre house et pop, le tout superbement léché avec un sample bien entêtant. Essayez, vous verrez.

C’est drôle. Le sample du titre, qui démarre directement dès les premières secondes, nous a directement accaparés. Un morceau électro à la sauce un peu pop à l’anglaise. On entend par là un morceau où la voix vient habiller le sound design déjà pas mal suffisant. Une voix un peu suave, un peu sale, limite un peu dérangeante.

En tout cas un morceau va faire salement mouche dans nos playlists de soirées qui n’ont pas lieu pour le moment. Lol.

Un autre morceau qui nous en dit plus sur le chant, justement. Là on capte mieux le délire. Un truc un peu crooner, sur un beat électro à la basse clairement inspirée par ce que les années 90 nous ont offert de mieux : LA HOUSE, baby, la house.

On en redemande. On vous en ressert aussi ?

Ho sans déconner, ça défonce leur truc à ces rosbeef ! Plus on écoute plus on les kiffe ces cons-là. Une dance aux reflets cheap, des couplets un peu naze, mais c’est juste parfait ! Ce synthé quoi, directement récupéré de 1995. Juste génial. Sans parler du gimmick vocal. Tout est top. Les anglais quoi. Ca rappellerait un peu les gars d’Audio Bullyz (là on parle aux gars un peu sérieux), dans l’attitude « on s’en balek totalement » et le tout porté par l’accent british par excellence.

We just love you guys.

Real Lies sur le ternet : Soundcloud, Bandcamp, Instagram, Mixcloud, Twitter, Facebook

Et pour le streaming : Youtube, Spotify, Deezer

0