Gentle Dom - I Miss Dancing In New York

Gentle Dom, ça vous parle ? Non ? Et si on vous dit que c’est le projet house music d’un des deux types de MGMT en solo, ça attise votre curiosité ? Eh beh vous n’allez pas être déçus, bande de coquinous.

Un lundi lambda. Pendant qu’on bosse, parce que oui on bosse, on laisse tourner des playlists obscurs. D’une obscurité dont vous n’avez même pas idée sûrement. Bref, les musiques s’enchainent, les morceaux défilent. Tantôt ubuesques, parfois candides, toujours surprenants en tout cas.

Puis, après 12h d’écoute à la con, le fil se tend. La cane s’arc-boute. C’est de la belle prise. On tient quelque chose, Jeannot. Sers donc un pastis, collègue.

Un morceau house lancinant, langoureux, entêtant. Une boucle en fond, une basse naïve, un roulement de hi-hat endiablés. Puis, un riff de guitare bancal, désarçonné, un peu fiévreux même. Et bam : on a notre morceau de la journée.

MG, ou MT. Ou MM. Ou GT.

Il s’agit du projet solo de Andrew VanWyngarden, moitié du duo MGMT. Le gars avait lancé un Soundcloud sous un alias non moins obscur. Histoire de lâcher des mixs qui n’engageaient que lui, sûrement.

Bête de morceau house, nourrit à l’essence du genre, on ne peut que vous conseiller de jouer ce morceau. Encore, encore et encore.

C’est une petite merveille. Voici donc Gentle Dom – I Miss Dancing In New York.

Pour suivre les autres aventures en solo du type Gentle Dom, veuillez suivre le guide, et follow le compte Soundcloud du bonhomme.

Ah oui, dernière chose, on vous invite aussi grandement à nous suivre sur les réseaux les gars. Histoire qu’on s’emmerde pas la vie non plus à dénicher des pépites si c’est juste pour se les écouter entre nous comme des cons. Hmmm ‘voyez. Alors rendez-vous sur InstagramFacebookTwitter.

Bande de michmich.

0