The Aether

Du chill, du smooth, du cool. Wesh, aujourd’hui on vous met bien. Voici The Aether.

Voici The Aether, venu de Seattle, Eumérikaaaaa. Les USA quoi. Peu d’infos sur le type en question. Juste sa musique, qui parle d’elle-même. Une instru hip-hop aux accents jazzy, cosy vroom vroom quoi.

Batterie étouffée par une belle basse épaisse doublée par quelques accords de xylophone. Puis le voile se lève sur la batterie qui empile les couches avec une certaine élégance. Ca et là, quelques notes de guitare, ou serait-ce un piano ?

Vous aurez compris le topo. On est sur du pur chill beats. Aether, une petite trouvaille dont on n’est pas peur fiers de pouvoir se targuer, yo. Le titre en question est tiré d’un EP, ou d’une tape, comme vous voudrez. Laquelle tape se nomme habilement « Saturdaze » et est dispo sur le worldwide.

A vous de faire le reste. Kiffez bien, n’allumez pas trop la mèche, on sait que ce morceau risque d’en inspirer plus d’un…

Beslama les michmich.

Ca c’était pour le morceau qui nous a fait adhérer à l’artiste tel un pneu sur l’asphalte un jour d’été sans pluie. Vous l’avez ?

Sinon, vous avez donc la version longue du EP « Saturdaze » ici. Santé.

The time has come d’aller follow l’artiste. C’est bien la moindre des choses après tout : Soundcloud, Instagram, Deezer, Spotify.

0