Saint DX - No Love

Un coup de coeur, voire un coup de foudre. Entre rnb lo-fi et indie-pop, voici Saint DX et ce magnifique « No Love ».

Pour ceux qui nous suivent sur nos délires « PausePlay » sur Insta, à savoir des musiques qu’on poste comme ça juste pour le kif et sans forcément prendre le temps de le sourcer ou de le disséquer, vous allez capter une référence de qualité ici.

Mais d’abord, écoutons ce petit chef d’oeuvre.

Saint DX : sensibilité moderne

Alors ? Pour nous, c’est juste du pur kif. Aurélien Hamm, alias Saint DX, est le genre d’artiste qu’on va poncer sévère dans les prochaines semaines. Un style musical entre pop, électro et rnb qu’on aime. Mais pas que, déjà quand t’as maté le clip t’es censé être In Love sinon y’a un truc qui cloche salement chez toi. Cette ambiance nostalgique, bucolique, poétique. Quand même.

Aurélien Hamm, c’est marrant comme nom quand on a reçu une éducations bouddhiste par ses parents, non ? Ce qui nous a le plus touché d’abord c’est cette ambiance puissante. Accords piano + basse pesante + guitare dissonante = banco ! Puis les voix qui viennent défiler et alterner. Il y a une vraie sensibilité là-dedans. Et une belle maitrise en terme de mix.

Crooner esthète

Mais Saint DX c’est pas que ça. Ou plutôt, c’est ça mais bien maitrisé. Avant toute chose, le mec a une dégaine de crooner, c’est vrai. C’est ce que dit la biog, mais c’est ce qu’on aura dit nous-même. Cheveux au vent, t-shirt blanc rentré dans le froque, air nonchalant. Pas de doute on est sur du poète français.

Si vous avez suivi jusqu’à ces mots, vous attendez toujours la référence qu’on vous a promise plus haut. Il s’agit d’un autre esthète français : Joseph Schiano di Lombo. Orfèvre de sonorités pop au piano, le gars partage donc l’affiche sur ce morceau, tout comme la chanteuse d’AgarAgar. Un sacré trio donc pour ce titre superbe de Saint DX !

Cracki Net

Et ce qu’il y a de plus cool là-dedans encore, c’est toute cette fine équipe est réunie sur le label Cracki Records. Pour avoir plongé un peu le pif dans leur discog, c’est vraiment cool. On les connaissait déjà hein, on savait comme nous le monde qu’ils étaient en place. On a tous lu les mêmes intros d’articles de la clique Tsugi, Greenroom, Konbini, Inrocks etc.

Mais ça vaut le coup d’y retourner pour de vrai.

Outre cette pépite pépite de « Saint DX – No Love » (et un remix chelou signé LA Priest d’ailleurs) on trouve donc le titre « Caresses » qu’on a posté ce matin sur notre Instagram. Comme quoi tout est lié. Non en fait tout vient de là, puisque c’est dans la fifiche reçue qu’on a capté que la merveille de Saint DX accueillait l’ami Joseph.

Bref vous trouverez plein de petites sonorités sympa, entre house, pop et autre franco-filouteries .

0