Kraak & Smaak - Centreo de placer (Boogie Angst records))

Gros coup de coeur, la pêche a été bonne aujourd’hui les enfants. On s’attendait pas à poster ou à mettre un billet sur Kraak & Smaak. En tout cas pas sur ce style de morceau. Parce qu’on le dit : quel morceau !

Quand la house est charnelle

Oui, la house est charnelle. Par définition d’abord. Car la house vient du disco. Et le disco, c’était le cul bébé. Mais pas que. C’était de l’émotion avec un grand E, c’était les sens en émoi. Et des décennies après, et on est les premiers à le dire, et à s’en repentir, la house est devenu un Guilty Pleasure par excellence dans lequel on y fout tout. Mais y’a quand même toute une ribambelle de gars qui ont, sembe t-il, décideé de redorer le blason, de redonner leurs lettres de noblesse à notre sacro-sainte house music.

C’est le cas donc du trio hollandais Kraak & Smaak. Les gadjos de la ville Leiden nous sortent là un pur morceau mêlant basse acoustique en intro, laquelle laisse place à un synthé basse de ouf venu de l’espace. Des percus dans tous les sens, une batterie qui sonne comme une batterie. Des arpégiateurs lunaires. Tout y est. Waw, la classe. Le genre de morceau qu’on adore vraiment par-dessus tout. Parce que c’est complet, que ça groove, que ça bounce. Ce genre d’adjectifs sens réel sens donc.

L’acoustique en ligne de mire

Dans les nouvelles tendances en matière de house, on se rend compte aussi, qu’à peu près depuis le dernier album de Daft Punk, hasard ou ligne de conduite, la house se met de plus en plus à insérer, ou plutôt se remet, des pistes d’instruments acoustiques. Et ça change tout en fait. Là sur ce morceau de Kraak & Smaak on entend direct, mais alors direct, la différence. Les percus sud-américaines amènent un groove, une chaleur, un rythme, qui donne un réel élan au morveau. Avec ça, les guitares, synthés, ont vraiment une vraie texture, une vraie forme leur ai accordée, façonnée. Et quand t’aimes la house, c’est quand même un peu le graal.

Ce morceau est en fait un titre inédit que sort le label allemand Boogie Angst dans une compilation. Sobrement appelée « Boogie Angst Edition Three« , cette troisième compilation de l’écurie germanique propose une quinzaine de tracks venus de producteurs ayant pour dénominateur commun l’amour du funk.

On conseille forcément d’aller écouter tout ça, le label allemand en question nous donne pas mal l’eau à la bouche. Sinon, pour rappel l’an dernier Kraak & Smaak avait sorti un album, qu’on a loupé d’ailleurs, mais qu’on va se faire en même temps qu’on vous le dit. « Pleasure Center », sorti également sur Boogie Angst Records. Album que voici :

Allez, il est l’heure d’aller follow tout ça :

Kraak & Smaak : site web, Youtube, Facebook, Spotify, Apple Music, Deezer, Bandcamp, Soundcloud, Instagram, Twitter.

Boogie Angst : Bandcamp, Facebook, Twitter, Soundcloud, Youtube, Beatport, Instagram.

0